« Make healthy hydration the new norm »

Conséquences de la déshydratation sur la cognition et l'humeur

Notre cerveau est composé à 83 % d’eau. Il semble logique de ce fait que la déshydratation puisse avoir un impact sur les fonctions cognitives et sur l’humeur.

Plusieurs études, réalisées chez des sujets sains, ont cherché à évaluer les effets de la privation d’eau sur les performances cognitives et les fonctions motrices : fatigue, états d’humeur, temps de réaction volontaire, mémoire à court et long terme, attention, arithmétique… Il en découle qu’un niveau de déshydratation de 2 % est suffisant pour entraîner une altération de nos fonctions et de nos performances ¹ ². Certaines études suggèrent même que ces effets néfastes pourraient apparaître dès une déshydratation de 1% ³ ⁴.

Les jeunes enfants et les adolescents, en particulier, pourraient être sujets à un risque d’altération des fonctions cognitives (concentration, vigilance, mémoire à court terme) en cas d’hydratation insuffisante⁵ ⁶.

Références